• Action sociale,
  • Citoyenneté,

Articulation et coordination entre la protection de l’enfance et le médico-social pour les enfants relevant des deux champs

Publié le 13 mai 2020 Mis à jour le 13 mai 2020
Date(s)

le 13 mai 2020

Lieu(x)
Site actualite

Pour rappel, près d’un quart des enfants faisant l’objet d’une mesure de l’aide socialeà l’enfance (ASE) serait en situation de handicap. Répondre aux besoins multiples de ces enfants en période de confinement nécessite une complémentarité accrue entre la protection de l’enfance et le médico-social, qui a peiné à se mettre en place sans un appui suffisant des pouvoirs publics. Les bonnes pratiques de coopération sont souvent nées du terrain entre acteurs associatifs. Dans le respect des consignes ministérielles, il a été précisé dès le 16 mars dans un communiqué du secrétariat d’Etat en charge des personnes handicapées « d’un maintien préférentiel au domicile et de l’organisation sans délai de la continuité de l’accompagnement ». Ainsi, les enfants en situation de handicap, suivis ou non en protection de l’enfance, devaient rester confinés au sein de leur famille, de leur famille d’accueil ou de leur structure d’hébergement relevant de la protection de l’enfance.

Téléchargez le Communiqué Ci-Contre >>>